Notre histoire sainte

Bonjour à tous,

Santé :  Pas grand chose à dire, il faut attendre et cette attente se passe bien. On me retire peu à peu les produits qui empêche la nausée, car il n’y a plus de chimio… et je mange bien.

Méditation : Pour le jeudi 17 décembre nous entrons dans la semaine qui précèdent Noël et les textes qui nous sont proposés sont de plus en plus centré sur le mystère de la nativité du Christ. Nous commençons aujourd’hui par la généalogie de Jésus dans St Matthieu, il s’agit d’ailleurs du commencement de l’évangile de St Matthieu.

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Voici la table des origines de Jésus Christ, fils de David, fils d’Abraham :
Abraham engendra Isaac,Isaac engendra Jacob, Jacob engendra Juda et ses frères,
Juda, de son union avec Thamar, engendra Pharès et Zara, Pharès engendra Esrom, Esrom engendra Aram,
Aram engendra Aminadab, Aminadab engendra Naassone, Naassone engendra Salmone,
Salmone, de son union avec Rahab, engendra Booz, Booz, de son union avec Ruth, engendra Jobed, Jobed engendra Jessé,
Jessé engendra le roi David. David, de son union avec la femme d’Ourias, engendra Salomon,
Salomon engendra Roboam, Roboam engendra Abia, Abia engendra Asa,
Asa engendra Josaphat, Josaphat engendra Joram, Joram engendra Ozias,
Ozias engendra Joatham, Joatham engendra Acaz, Acaz engendra Ézékias,
Ézékias engendra Manassé, Manassé engendra Amone, Amone engendra Josias,
Josias engendra Jékonias et ses frères à l’époque de l’exil à Babylone.
Après l’exil à Babylone, Jékonias engendra Salathiel, Salathiel engendra Zorobabel,
Zorobabel engendra Abioud, Abioud engendra Éliakim, Éliakim engendra Azor,
Azor engendra Sadok, Sadok engendra Akim, Akim engendra Élioud,
Élioud engendra Éléazar, Éléazar engendra Mattane, Mattane engendra Jacob,
Jacob engendra Joseph, l’époux de Marie, de laquelle fut engendré Jésus,que l’on appelle Christ (ou Messie).Le nombre total des générations est donc : quatorze d’Abraham jusqu’à David, quatorze de David jusqu’à l’exil à Babylone, quatorze de l’exil à Babylone jusqu’au Christ. (Mt 1, 1-17)

Je suis sûr que peu d’entre vous on lu le texte de Mt 1, 1-17 en entier… un peu fatiguant tous ces noms n’est pas ! C’est que nous connaissons peu la Bible, car derrière chacun de ces noms il y a toute une histoire, celle du Christ, celle du peuple d’Israël mais aussi la notre.

Dans ce passage avez vous remarqué qu’il y a 5 femmes ? Regarder cherchez les avant de lire trop rapidement la réponse… on retient mieux ce que l’on trouve soi-même, ce que l’on découvre.

Il y a Thamar, Rahab, Rutn, Bethsabée (dans le texte la femme d’Ourias), et Marie.

Pourquoi l’auteur de ce texte alors que tout se déroule de manière presque mécanique, rythmique : … engendra. …,  …. engendra …., tout à coup : de son union avec …. sauf pour Marie qui a une place particulière.

L’auteur veut vraiment nous dire quelque chose d’important en mettant ces femmes dans la généalogie du Christ.

Thamar est une femme qui a été plus juste que Juda son beau père et qui par ruse à retrouvé sa place et donné une descendance. (lire le chapitre 38 du livre de la Genèse) je trouve qu’il est bon de mettre ce texte en parallèle avec le récit de la femme adultère dans St Jean : « Que celui qui est sans péché lui jette la première pierre » Jn 8, 7

Rahab est une prostituée qui a accueilli chez elle et caché les envoyés du peuple d’Israël qui venaient espionner la ville de Jéricho avant de l’attaquer. (lire le chapitre 2 du livre de Josué)

Ruth est une femme étrangère du pays de Moab qui s’est attaché à sa belle mère « (lire le livre de Ruth – il n’y a que quelques chapitre !).

La femme d’Ourias (Bethsabée) En parlant de la femme d’Ourias on insiste un peu plus sur le péché du roi David, car il y a non seulement adultère, mais aussi meurtre d’Ourias (lire le chapitre 11 du deuxième livre de Samuel et le début du chapitre 12 jusqu’au verset 5).

Voilà la généalogie de Jésus, une histoire qui assume sa pauvreté et son péché, on ne cache pas ce qui fait honte, Juda a été injuste et pécheur, heureusement Thamar, une femme à su le remettre sur le bon chemin. Rahab une prostituée qui reconnait le vrai Dieu est elle aussi mis à l’honneur dans cette généalogie (et nous entendons comme en écho les parole de Jésus qui disent : « le publicains et les prostituées vous précèderont dans le Royaume de Dieu »). Ruth, une femme étrangère qui s’attache par fidèlité à sa belle mère, et ne l’abandonne pas, pour cela elle renonce à tout : « Ne me presse pas de t’abandonner, de retourner loin de toi ; car où tu iras j’irai, et où tu passeras la nuit je la passerai ; ton peuple sera mon peuple et ton dieu mon dieu; où tu mourras je mourrai, et là je serai enterrée. Le SEIGNEUR me fasse ainsi et plus encore si ce n’est pas la mort qui nous sépare ! » (Ruth 1, 16-17) L’étranger à sa place dans cette ligné de Jésus, celui qui vient d’ailleurs qui ne pense pas comme nous, qui ne vit pas comme nous !, Jésus lui même saura reconnaitre l’action de l’Esprit Saint en dehors des frontières d’Israël. Et puis Bethsabéé qui donne un fils à David : Salomon, alors que David à commis l’adultère et le meurtre pour vivre avec Bethsabée; tout cela est assumé parce que la miséricorde est là. Alors nous comprenons mieux maintenant pourquoi nous avons besoin d’un Sauveur, pourquoi nous avons besoin d’être sauvé personnellement mais aussi dans toutes nos histoires blessées.

Cette histoire de ma vie que je porte comme une richesse mais aussi parfois comme un fardeau peut aussi être le lieu du salut et de la miséricorde comme pour Jésus.

Il est bon aujourd’hui de nous présenter au Seigneur comme Jésus avec toute notre histoire notre histoire humaine, et d’y voir l’oeuvre de la miséricorde de Dieu.Vraiment Dieu écrit droit avec des lignes courbes !

Il est bon de terminer par Marie la 5ème femme de cette évangile qui elle nous dit pleinement la miséricorde, car en elle tout est grâce, c’est à dire tout est oeuvre de Dieu !

Je ne sais pas si cette méditation vous a aidé, mais pour ma part elle m’a permis de travailler un peu la Parole de Dieu. Si elle vous permet de lire un peu la Bible croyez moi nous n’aurons pas perdu notre temps.

Découverte : Il y en a peut-être parmi  vous qui n’aime pas lire, ou qui ont peu le temps de lire et bien j’ai découvert un site internet assez intéressant qui vous permettra d’écouter la Parole de Dieu puisque la Bible y est entièrement enregistré.Vous n’aurez qu’a télécharge le livre qui vous intéresse, et pourquoi pas toute la Bible. Pour ceux qui connaissent peu la Parole de Dieu commencez par le Nouveau Testament et les passages que je vous ai cité aujourd’hui.

Voici le site : http://www.biblelue.org/

Alors maintenant plus d’excuse, bonne lecture ou bonne écoute de la Parole de Dieu.

Merci à tous pour vos prières

Jean Michel

 

3 Réponses à “Notre histoire sainte”

  1. Marc-André dit :

    Grâce à Catherine, je découvre ton blog ce matin. Passionnant. Merci Jean-Michel de nous faire partager ce que tu vis. Merci de ta lecture de ce texte, oui nous avons besoin d’un sauveur, il nous permet de vivre.

    Bon chemin vers Noël.

  2. Achille dit :

    Cher Jean-Michel,
    Hier Antoine nous a fait prier, durant l’Eucharistie, pour Jean-Michel. J’ai demandé ensuite: pour qui? Et il m’a dit. Voilà qui m’a ramené au bord d’un certain lac où nous nous sommes connus, il y a plus de quinze ans maintenant.
    Par ce blog, j’ai découvert ton périple et perçu que le Seigneur t’accompagnait.
    Je veux simplement te dire que ma prière te rejoint; mes voeux aussi pour un total rétablissement. Le Chemin Neuf et l’Eglise ont besoin de toi!

  3. christiane maurel dit :

    Merci Jean Miche, c’est bon de se mettre à nue devant le Seigneur..ça libère d’autant plus quand nous savons que nous sommes aimés et sauvés!
    Nous marchons avec toi vers Noële

    . Christiane

Laisser un commentaire