Où es tu Jésus ?

Bonjour à tous,

Santé : Rien à dire « tou korek ». Tout va bien… je n’ai qu’a rendre grâce à Dieu pour ce temps de retraite, non pas silencieuse, mais plutôt de relation, de communication.

Méditation : La Sainte Famille

 Chaque année, les parents de Jésus allaient à Jérusalem pour la fête de la Pâque.
Quand il eut douze ans, ils firent le pèlerinage suivant la coutume.
Comme ils s’en retournaient à la fin de la semaine, le jeune Jésus resta à Jérusalem sans que ses parents s’en aperçoivent.
Pensant qu’il était avec leurs compagnons de route, ils firent une journée de chemin avant de le chercher parmi leurs parents et connaissances.
Ne le trouvant pas, ils revinrent à Jérusalem en continuant à le chercher.
C’est au bout de trois jours qu’ils le trouvèrent dans le Temple, assis au milieu des docteurs de la Loi : il les écoutait et leur posait des questions,
et tous ceux qui l’entendaient s’extasiaient sur son intelligence et sur ses réponses.
En le voyant, ses parents furent stupéfaits, et sa mère lui dit : « Mon enfant, pourquoi nous as-tu fait cela ? Vois comme nous avons souffert en te cherchant, ton père et moi ! »
Il leur dit : « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C’est chez mon Père que je dois être. »
Mais ils ne comprirent pas ce qu’il leur disait.
Il descendit avec eux pour rentrer à Nazareth, et il leur était soumis. Sa mère gardait dans son coeur tous ces événements.
Quant à Jésus, il grandissait en sagesse, en taille et en grâce, sous le regard de Dieu et des hommes. (Lc 2, 41-52)

Ce soir il est tard je ferai une méditation courte et puis vous aurez chacun chacune dans votre paroisse une bonne nourriture.

Mais où est Jésus ? se demandent Marie et Joseph.  Nous connaissons la réponse de Jésus « Comment se fait-il que vous m’ayez cherché ? Ne le saviez-vous pas ? C’est chez mon Père que je dois être. »

Est-ce que parfois je ne cherche pas Jésus là où n’est pas, là où il n’est plus ? Jésus à toujours été avec ses parents et là il prend une distance que je ne comprend peut-être pas comme Marie et Joseph ! Une séparation pour une création comme dans la genèse. C’est la loi de la vie humaine, mais aussi spirituelle.

En France se pose la question dans les campagnes d’abandonner les structures paroissiales parce qu’il manque de prêtres, à Maurice le manque se fait sentir aussi, il y a comme une recherche à la fois douloureuse et fructueuse de Jésus dans ce qu’il nous appelle à vivre. Peut-être que dans ma vie personnelle je suis traversé par cette question : « mais où es tu Jésus ? »

La source c’est le Père, la volonté du Père, non pas ma volonté disait Jésus, mais ta volonté. Nous ne comprendrons pas tout dans l’immédiat, et comme Marie, nous pourrons garder dans notre coeurs ces évènements, car même si je dois réfléchir, la réponse se trouve moins dans la tête que dans le coeur.

Merci et bien en communion avec vous tous,

Jean Michel

4 Réponses à “Où es tu Jésus ?”

  1. RUBRECHT Jean François dit :

    Merci Jean Michel, de m’inviter à me reposer cette question ce matin, en réalisant tous ceux, tout ce qui m’entourent :
    « Mais où es-tu Jésus? »
    Bien en communion avec toi. Ce jour nous avons la grâce de l’Eucharistie célèbrée en notre village.

  2. Pierric & Anne dit :

    Joyeux Noël et Sainte et guérissante année. Contents d’avoir pu communiquer, prions quotidiennement pour ta guérison.
    Bien chaud ici ! Toi bien glacé dans ta petite chambre ?
    Sincèrement,
    Pierric & Anne

  3. Nicole dit :

    Cher Jean-Michel, je pars pour quatre jours à Lourdes. Je t’emmènes à la grotte, le ciel de Ste Bernadette.
    Merci pour tout ce que tu nous donnes, je t’embrasse Nicole

  4. Odile Bourgault dit :

    Salut Jean Michel ! Bonne fin d’annee pour toi dans ce lieu de clinique qui doit te devenir de plus en plus familier, avec un personnel sympathique (Anne Sophie !). Je suis heureuse de voir que ton entourage est chaleureux, comme tu l’es toi meme. Je pense bien souvent a toi. Merci pour tes temps de meditation. Je t’embrasse bien fort de Riviere Noire, ou nous avons eu une derniere semaine magnifique de soleil, avec des mangues et des letchis bien sucres… God bless. Recois mes amities, mon affection et mes prieres. Odile

Laisser un commentaire