• Accueil
  • > Méditation
  • > Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière.

Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière.

Bonjour à tous,

Santé : Tout va bien, et la montée des globules blancs se rapproche…

Méditation de l’évangile du jour : lundi après l’Epiphanie.
Quand Jésus apprit l’arrestation de Jean Baptiste, il se retira en Galilée.
Il quitta Nazareth et vint habiter à Capharnaüm, ville située au bord du lac, dans les territoires de Zabulon et de Nephtali.
Ainsi s’accomplit ce que le Seigneur avait dit par le prophète Isaïe :
Pays de Zabulon et pays de Nephtali,route de la mer et pays au-delà du Jourdain,Galilée, toi le carrefour des païens :
le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays de l’ombre et de la mort,une lumière s’est levée.
A partir de ce moment, Jésus se mit à proclamer : « Convertissez-vous, car le Royaume des cieux est tout proche. »
Jésus, parcourant toute la Galilée, enseignait dans leurs synagogues, proclamait la Bonne Nouvelle du Royaume, guérissait toute maladie et toute infirmité dans le peuple.
Sa renommée se répandit dans toute la Syrie et on lui amena tous ceux qui souffraient, atteints de maladies et de tourments de toutes sortes : possédés, épileptiques, paralysés ; et il les guérit.
De grandes foules le suivirent, venues de la Galilée, de la Décapole, de Jérusalem, de la Judée, et de la Transjordanie. (Mt 4, 12-17.23-25)

Dans la fête de l’Epiphanie, Jésus est révélé aux nations…

Nous lisons aujourd’hui : « le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays de l’ombre et de la mort,une lumière s’est levée. »

C’est Dieu la vrai lumière, la lumière qui vient dans le monde, St Jean nous dit en 1, 5 : « Et la lumière luit dans les ténèbres… » ou encore Jn 1, 9 : «  la vraie lumière était celle, qui, venant dans le monde, éclaire tout homme »

C’est souvent à partir des ténèbres que nous découvrons la vrai lumière, dans la nuit les bergers virent cette lumière, ou bien les mages guidés par cette étoile dans la nuit ou encore Joseph qui était éclairé par la Parole de Dieu en plein coeur de la nuit. Dans les ténèbres brille la vrai lumière, cette lumière qui éclaire tout homme.

Devant l’amour de Dieu, nous avons à reconnaitre nos péchés, notre résistance à cet amour, ce lieu où je suis à coté de ma vocation à aimer et me donner. C’est cette démarche qui me donne de découvrir la lumière dans les ténèbres, dans mes ténèbres, sinon je n’aurais pas besoin d’un sauveur, et Jésus dont le nom veut dire « Dieu sauve » serait venu pour rien. Quand Jésus dit que les pécheurs nous précèderons dans le royaume de Dieu, c’est parce que le peuple qui habitait les ténèbres du péché, a accueilli la lumière qui s’est levée : le Christ.

La vie spirituelle commence par cet amour de Dieu incroyable par cet initiative de Dieu qui vient à nous pour nous sauver, pour se donner à nous. Mais l’accueil concret de cette grâce dans notre vie commence par reconnaitre cet amour qui vient de Dieu, et ensuite reconnaître  nos ténèbres qui sont le lieux où Dieu veut mettre sa lumière. A la rigueur , cela n’intéresse pas vraiment Dieu que je lui montre que je suis bien, un bon chrétien, que je suis une lumière… C’est lui la lumière et je brillerais dans la mesure où je vais accueillir cette lumière, cette miséricorde au coeur de mes ténèbres.

C’est le chemin de connaissance de Dieu, de la découverte de sa lumière, de sa miséricorde, c’est aussi le chemin de l’accueil de nos frères et soeurs dans l’amour, car comment juger l’autre alors que Dieu met sa lumière dans mes ténèbres, comment jeter la pierre alors que je suis pécheur.

Oui aujourd’hui la bonne nouvelle nous dit : « le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière. Sur ceux qui habitaient dans le pays de l’ombre et de la mort,une lumière s’est levée. »

Soyons de ce peuple qui a soif de la vrai lumière : du Christ, et de sortir des ténèbres.

Bien en communion

Jean Michel

2 Réponses à “Le peuple qui habitait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière.”

  1. Terrier Ghislaine dit :

    Bonjour Jean Michel,

    Me voici de retour après quelques jours de repos. Tout d’abord je te souhaite une Sainte et bonne année. Que le Seigneur te bénisse et te garde et qu’Il te conduise sur le chemin de la guérison. Que dire ? sinon te remercier encore pour les méditations que tu nous partages. Lors de son homélie, hier aux Charpennes Jacques disait: « lorsque la lumière faiblit, « plongez-vous » dans la Parole de Dieu et l’étoile brillera de nouveau ».
    Tu as raison de dire que « c’est souvent à partir des ténèbres que nous découvrons la vrai lumière » Combien d’ombres et de nuits en nos coeurs, en nos ames, en nos esprits aussi ? C’est pourtant là que le Seigneur peut s’accomplir si nous savons accueillir tout ce qu’Il veut nous donner. C’est Lui qui vient jour après jour visiter ces lieux obscurs, ces lieux de pêchés Et si nous nous égarons , Il est là, lumière sur le chemin pour éclairer nos pas. Je me dis bien souvent que je suis finalement dans la joie, non pas d’être « pécheur », non pas de cette partie de ténèbres en moi, mais de savoir qu’Il est là, resplendissant de lumière, source de tout Amour. Qu’il est là et que je n’ai qu’à acceuillir ce don d’Amour et de Misércidorde. Dans la joie de savoir qu’Il veint me visiter, me toucher, me guérir. Dans la joie de savoir que ce chemin n’est jamais fini, que la flamme ne s’éteint jamais, ……et dans l’Espérance qu’un jour « un grand feu sera allumé ». En l’attente et pour se faire, j’ essaie, là ou je suis d’être témoin de cette Paix et de porter tout l’Amour qui m’a été donné et que je recois du Seigneur. Je ne peux que Le louer et Lui rendre Grâce.
    « Marche dans la lumière, dans la lumière du Seigneur » ce fut notre d’envoi hier aux Charpennes….alors en route, le Seigneur compte sur nous, nos soeurs et nos frères et tous ceux qui nous entourent en ont tellement besoin.
    Je te souhaite une bonne journée…..et prie pour toi, déjà que tes globules blancs « remontent ». Que le Seigneur te bénisse.

    Bien fraternellement. Une soeur de la Communauté

  2. geraldine georges dit :

    Bonne année 2010, jsui contente que tu aille mieux, et que les globule blanc progressent, moi ca peux aller hélas ma grand-mère ets toujours a la clinique je prie pr elle,ce texte de l’evangile me donne a esperer en Dieu, parce que c’est lui la lumière qui éclaire,toutes nos ténèbres

Laisser un commentaire