l’amour prend patience 1 Co 13, 4

Bonjour à tous,

Santé : Patience, patience ils vont venir ces globules blancs… il faut que je sois ce que je suis : un « patient » et non pas « impatient » !, donc soyons patient, et ici je ne suis pas malheureux, non seulement je ne m’ennuie pas, mais je n’arrive pas à faire tout ce que je veux dans ma journée !

Méditation de la Parole du jour : 6 janvier 2010, mercredi après l’Epiphanie.

Aussitôt après avoir nourri la foule, Jésus obligea ses disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, vers Bethsaïde, pendant que lui-même renvoyait la foule.
Quand il les eut congédiés, il s’en alla sur la montagne pour prier.
Le soir venu, la barque était au milieu de la mer et lui, tout seul, à terre.
Voyant qu’ils se débattaient avec les rames, car le vent leur était contraire, il vient à eux vers la fin de la nuit en marchant sur la mer, et il allait les dépasser.
En le voyant marcher sur la mer, les disciples crurent que c’était un fantôme et ils se mirent à pousser des cris, car tous l’avaient vu et ils étaient bouleversés. Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! c’est moi ; n’ayez pas peur ! »
Il monta ensuite avec eux dans la barque et le vent tomba ; et en eux-mêmes ils étaient complètement bouleversés de stupeur, car ils n’avaient pas compris la signification du miracle des pains : leur coeur était aveuglé. (Marc 6, 45-52)

Les disciples sur la mer se débattent contre les flots, car le vent leur est contraire, et puis vers la fin de la nuit Jésus vient vers eux : « il vient à eux vers la fin de la nuit en marchant sur la mer, et il allait les dépasser« . C’est vraiment étonnant que l’on dise que Jésus allait les dépasser, car on dit : « il vient à eux »; si Jésus vient à eux comment se fait-il qu’il va les dépasser ?

Ce moment fait parti des plus beaux moments de l’évangile, comme avec les disciples d’Emmaüs ou Jésus alors qu’il se fait tard fait semblant d’aller plus loin (Luc 24, 28). Dieu ne s’impose pas dans notre vie, il attend que l’on se tourne vers lui, qu’on lui lance un appel, qu’on l’invite a monter dans notre barque, mais parfois nous le prenons pour un fantôme, est-il vraiment réel ? peut-il vraiment quelque chose pour moi ? n’avons nous pas peur de Dieu parfois ?… mais il suffit que Jésus parle pour que nous puissions le reconnaitre, à sa Parole nous ne pouvons pas nous tromper. Attention aux visions qui peuvent nous tromper, n’oublions pas sa Parole qui est sure.

C’est vraiment formidable de contempler la manière dont Dieu nous respecte. Il a vraiment envie de monter dans notre barque, mais il attendra d’être reconnu et accueilli. Dieu est vraiment patient et aimant, car l’amour pousse à aller vers l’autre, mais ne peut en rien forcer l’autre. Le Seigneur fait appel à notre liberté pour qu’a notre tour nous soyons audacieux dans la rencontre et respectueux de l’autre.  Jésus vient vers ses disciples, mais ne s’impose pas chez eux… « Voici, je me tiens à la porte et je frappe. Si quelqu’un entend ma voix et ouvre la porte, j’entrerai chez lui et je prendrai la cène avec lui et lui avec moi » (Apocalypse 3, 20)

Est-ce que je vais vers l’autre qui peut se débattre dans les flots ? Est ce que je le respecte à la manière de Jésus qui se laisse inviter ?

L’amour tient les deux :  l’audace qui va à l’autre en osant une parole et le respect qui nous fait écoute pour attendre et entendre la parole de l’autre.

Merci à chacun et chacune d’entre vous

Bien en communion

Jean Michel

3 Réponses à “l’amour prend patience 1 Co 13, 4”

  1. Terrier Ghislaine dit :

    Bonjour jean Michel,

    Merci pour chaque fois que le Seigneur vient vers moi, que je ne le vois pas, qu’IL me dépasse et que je n’entre pas dans cette relation avec Lui. Encore des paroles qui non seulement me touchent et me parlent mais me conduisent à une relecture de ces instants de vie ou j’ai raté la rencontre. Lui, Il est fidèle et comme tu le dis si bien il respecte notre liberté. A nous d’être présents et toujours prèts à accueillir Sa Grâce. Si nous savions combien Il peut nous donner bien plus que ce que nous espérons, combien serions nous plus attentifs à Son passage dans nos instants de vie ? Patience, Il est là, Il se donne, Il agit, Il guérit, Il vient visiter tous ces lieux de pauvreté en nous. Il respecte il est vrai notre liberté, mais aussi ce que nous sommes, ou nous en sommes. Il respecte notre chemin de vie, nos blessures. Pour avoir vécu des moments forts avec Lui et avoir été bénéficiare privilégiée des Sa Grâce je peux dire qu’Il accomplit des merveilles. Patience et persévérance sont de mises. Et je terminerais par cette parole entendue à Montagnieu lors d’une session Siloé: « La beauté et la Fidelité guérissent » Et c’est tellement vrai. Que ce Dieu te patience et d’Amour nous garde sur ce chemin de foi, qu’Il nous conduisent jour après jour à puiser à la source de son Amour. Soyons, ces êtres de relation, ces êtres de rencontre….Rencontre avec Lui, rencontre avec les autres et soyons attentifs à tous ceux qui nous dépassent et qui par le regard mendient un peu d’Amour et d’Amitié.

    Je te souhaite une bonne journée. Merci encore pour ces méditations qui me touchent au coeur. Que le Seigneur te bénisse.

    Bien fraternellement.

    Une soeur de la Communion.

  2. christiane maurel dit :

    Coucou les globules blancs… vous étiez vexés car on vous a évincés ..mais je vous connais..vous boudez un peu mais je n’ai pas de doute que vous attendez le bon moment pour revenir établir domicile chez Jean Michel….et pressez vous…le boulot vous attend !!!!
    Christiane

  3. Anne et Pierric dit :

    Bonne et Sainte nouvelle année. Oui, c’est la patience qu’il nous faut à tous! bonne chance et que Dieu te protège.

Laisser un commentaire