Parle Seigneur, ton serviteur écoute

Bonjour à tous,

Santé : Aujourd’hui on m’a fait un miélogramme (ponction de moelle osseuse) rassurez vous c’est sous anesthésie. Nous aurons bientôt les résultats.

Méditation : Mercredi 13 janvier 2010, 1ère semaine du temps ordinaire

Le jeune Samuel accomplissait le service divin sous la direction du prêtre Éli.
Les oracles du Seigneur étaient rares à cette époque,
et les visions, peu fréquentes.
Un jour, Éli dormait dans sa chambre
(sa vue baissait et il ne pouvait plus bien voir).
La lampe de Dieu n’était pas encore éteinte.
Samuel couchait dans le temple du Seigneur,
où se trouvait l’arche de Dieu.
Le Seigneur appela Samuel, qui répondit :
« Me voici ! »
Il courut vers le prêtre Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Éli répondit :
« Je ne t’ai pas appelé. Retourne te coucher. »
L’enfant alla se coucher.
De nouveau, le Seigneur appela Samuel.
Et Samuel se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Éli répondit :
« Je ne t’ai pas appelé, mon fils. Retourne te coucher. »
Samuel ne connaissait pas encore le Seigneur,
et la parole du Seigneur ne lui avait pas encore été révélée.

Une troisième fois, le Seigneur appela Samuel.
Celui-ci se leva. Il alla auprès d’Éli, et il dit :
« Tu m’as appelé, me voici. »
Alors Éli comprit que c’était le Seigneur qui appelait l’enfant,
et il lui dit :
« Retourne te coucher,
et si l’on t’appelle, tu diras :
‘Parle, Seigneur, ton serviteur écoute.’ »
Samuel retourna se coucher.
Le Seigneur vint se placer près de lui
et il appela comme les autres fois :
« Samuel ! Samuel ! »
et Samuel répondit :
« Parle, ton serviteur écoute. »

Samuel grandit.
Le Seigneur était avec lui,
et aucune de ses paroles ne demeura sans effet.
Tout Israël, depuis Dane jusqu’à Bershéba,
reconnut que Samuel était vraiment un prophète du Seigneur.
Le Seigneur continua de se manifester
dans le temple de Silo ;
c’est là que le Seigneur s’était révélé
par sa parole à Samuel.
Et la parole de Samuel était adressée à tout Israël. (1er livre de Samuel 3, 1 – 10. 19 -21; 4, 1a)

Nous allons aujourd’hui écouter la première lecture, qui nous parle de Samuel dans l’accueil de sa vocation. Le nom de Samuel veut dire Dieu écoute ou exauce, puisque sa naissance est lié à l’écoute de la part de Dieu de la prière de sa mère : Anne. On pourrait dire aussi : celui qui écoute Dieu, et c’est ce que nous allons découvrir aujourd’hui, comment Samuel accueil sa vocation, comment il se met à l’écoute de Dieu, de Celui qui écoute.

Il y a comme une écoute mutuelle entre Dieu et l’homme.

Samuel doit faire l’apprentissage de l’écoute du Seigneur. Entendre et comprendre sa Parole pour ensuite la partager.

Nous voyons dans ce texte comment Dieu prend l’initiative pour aller à la rencontre de Samuel, pour l’appeler par son nom.

Pour Samuel qui ne connaissait pas la voix du Seigneur, il faut du temps pour reconnaitre sa voix. Il aura même besoin de quelqu’un d’expérimenté pour découvrir ensemble que c’est la voix du Seigneur. Nous découvrons ici tout le rôle de l’accompagnement spirituel, comment un frère ou une soeur expérimenté peut nous aider à reconnaitre la voix du Seigneur. Il y a des choses que nous prenons pour être bien humaines mais qui peuvent se révéler un lieu de parole de la part du Seigneur. Il peut aussi y avoir l’inverse, nous prenons pour voix du Seigneur ce qui vient de nous…

Samuel est à l’école avec un ainé (un accompagnateur) et aussi directement avec le Seigneur.

Il y a comme deux écueils qui nous empêche d’entendre la voix du Seigneur :

  • Le premier serait de croire que le Seigneur ne me parlera jamais, et que je n’aurais jamais rien à dire aux autres des la part du Seigneur.
  • Le second serait de croire que je sais très bien ce que le Seigneur me dit sans avoir besoin des autres.

Nous sommes vraiment prophète depuis notre baptême, mais nous n’avons peut-être pas appris à reconnaitre la voix du Seigneur pour nous et pour les autres.

Soyons assez humble pour reconnaitre que le Seigneur peut se servir de nous pour donner une parole au monde (cette parole peut être bien sur dans ma manière d’être, car je dis autant sinon plus par ce que je suis que par ce que je dis).

Soyons humble aussi pour reconnaitre que nous avons besoin des autres pour discerner ensemble la Parole de Dieu.

Enfin soyons assez humble pour dire ce que nous connaissons du Seigneur. Car c’est en partageant ce que nous connaissons de Dieu, ce qu’il nous révèle de Lui que notre foi grandit.

Merci à tous

Bien en communion

Jean Michel

Une réponse à “Parle Seigneur, ton serviteur écoute”

  1. François Dutrop dit :

    Bonjour Jean-Michel,

    Je retrouve avec joie tes commentaires et homélies : pas de balle de tennis sortie des poches de ton aube comme à Hautecombe, mais tu sembles toujours réussir à faire coller les textes à nos vies quotidiennes!
    J’ai eu vent de tes nouvelles et de ton blog par les parents et par Matthieu.
    internet permet de relier Lyon à l’ile Laurice ou à … Vileurbanne! Je suis à Charpennes, à côté de la paroisse tenu par le Chemin Neuf.

    Merci de ces méditations.

    François Dutrop

Laisser un commentaire